Ensemble et pour l'avenir, préservons la ressource!

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

#1 12-01-2018 13:45:15

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Le chalutage électrique

Il s'agit de parler ici de la technique qui utilise des chaluts délivrant des impulsions électriques destinées à faire décoller les poissons du fond. Ce type de chalut est principalement utilisé pour se substituer aux chaluts à perche, c'est à dire pour la pêche des poissons plats. 

Je pense tout d'abord qu'il est fallacieux de faire croire que tous les scientifiques sont contre son utilisation. Il ressort au contraire des rapports que le CIEM que c'est une technique qui est préférable à celle du chalut à perche, aussi bien pour les pêcheurs qui utilisent cette technique que pour les poissons pêchés avec cette technique ou encore pour l'ensemble des espèces démersales qui ne sont pas capturées et qui restent sur le fond après le passage de l'engin de pêche.

Voici le tout premier rapport fait par le CIEM à ce sujet :
http://www.ices.dk/sites/pub/Publicatio … 0trawl.pdf

Voici le tout dernier rapport fait par le CIEM à ce sujet :
http://www.visned.nl/upload/ICES-WGELEC … y_2017.pdf

Il y a eu d'autres rapports, faits de façon successive par le CIEM. Dans tous ces rapports, l'efficacité et la sélectivité des chaluts électriques sont mises en valeur. Mais, comme j'ai eu l'occasion de le dire ailleurs, c'est peut-être justement la trop grande efficacité de la technique qui pose problème.

On ne peut donc autoriser la généralisation de cette technique sans en avoir sérieusement analysé les conséquences. On peut seulement regretter qu'une même exigence n'ait pas été et ne soit toujours pas formulée à propos des conséquences de l'utilisation des chaluts à perche. En fait, c'est le mot "électricité" qui fait tilt dans l'esprit des détracteurs de la pêche électrique. Ca ne semble gêner personne que la faune benthique soit détruite "mécaniquement"… mais ça gêne beaucoup qu'elle soit susceptible de l'être "électriquement". Après avoir relu les rapports du CIEM, je suis maintenant convaincu que les chaluts à perche ont plus d'impacts destructeurs en tous genres que n'en ont les chaluts électriques.

Voici deux vidéos qui traitent de la question. Même si on ne comprend pas l'anglais, on peut y voir des choses intéressantes :

Hors ligne

#2 12-01-2018 17:52:54

henry
Freestyler
Lieu : Treillières ( 44 )
Inscription : 07-03-2011
Messages : 793

Re : Le chalutage électrique

Bonjour à tous,

Hippolyte, merci d'avoir ouvert ce sujet. Faute de temps, j'adhère aux propos tenus par Claire Nouvian Bloom Association  exprimés dans cette courte interview :

Ceci n'engage que moi, j'ai signé cette pétition.

A+

Henry

Hors ligne

#3 12-01-2018 18:50:43

mic29
Freestyler
Lieu : fouesnant
Inscription : 05-03-2011
Messages : 1 258

Re : Le chalutage électrique

pareil  sad

Hors ligne

#4 12-01-2018 19:31:12

barr-heol
Freestyler
Lieu : Gouesnou
Inscription : 15-01-2017
Messages : 912

Re : Le chalutage électrique


SERGE
équipe ligne des champions

Hors ligne

#5 12-01-2018 21:27:16

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Le chalutage électrique

henry a écrit :

Bonjour à tous,

Hippolyte, merci d'avoir ouvert ce sujet. Faute de temps, j'adhère aux propos tenus par Claire Nouvian Bloom Association  exprimés dans cette courte interview :

[youtube]

Ceci n'engage que moi, j'ai signé cette pétition.

A+

Henry

J'ai soutenu Claire Nouvian et son association dans son combat contre le chalutage de fond en eau profonde. Je dis cela pour préciser que je n'ai absolument pas d'animosité à son égard et que je me borne à émettre un jugement objectif sur les questions qui sont portées sur le débat public par son association. Dans le cas présent, je trouve que BLOOM propage des informations infondées, voire complètement contraires à la vérité.

Je ne vais pas reprendre ici, point par point, tout l'argumentaire de BLOOM. Je vais me contenter de relever ce qui m'a choqué dans la vidéo.

- Il est dit que la pêche électrique provoque des fractures de la colonne vertébrale de la majorité des poissons. C'est là une affirmation qui est pour le moins abusive puisqu'il est avéré que des fractures de la colonne vertébrale n'apparaissent qu'occasionnellement chez de grosses morues (le courant agit d'autant plus intensément que les poissons sont gros).

- Dans la vidéo, on voit apparaître de façon fugace, en arrière plan, une photographie montrant des soles portant ce que certains prétendent être des "traces de brûlures dues à la pêche électrique". Dans cette photo bien connue (en fait, il a été publié deux photos qui ont été prises sur les mêmes poissons mais sous des angles différents) tous les poissons portent au moins une trace de "brûlure". Il suffit de regarder les soles pêchées à l'aide de chaluts électriques (voir les vidéos que j'ai indiquées) pour constater que ce n'est jamais le cas ! On a donc là un bel exemple de "fake news" propagée et donc entretenue de façon insidieuse.

- Claire Nouvian utilise volontairement le terme d'électrocution pour suggérer l'utilisation d'un courant qui tue. En fait, ce sont des chocs électriques de faible intensité, dus à des voltages d'autant plus faibles que les poissons sont petits (de l'ordre de 5 à 10 V pour les petits poissons et de l'ordre de 20 à 30 V pour les plus gros). Ce qui contredit aussi  l'affirmation de Claire Nouvian selon laquelle cette technique ne serait pas sélective. On voit que c'est tout le contraire !!!

- Claire Nouvian parle sans arrêt du lobby néerlandais des pêcheurs de sole qui influencerait les décisions de leur gouvernement et de l'Union européenne. En quoi cela est-il différent du lobby français des pêcheurs de bar, vis-à-vis du gouvernement français et de l'Union européenne ?

Il y a encore bien d'autres choses avec lesquelles je ne suis pas d'accord. La seule chose sur laquelle il pourrait y avoir accord, c'est qu'une autorisation sans limite de cette pratique conduirait inévitablement à une catastrophe écologique.

Il y a aussi une question que je me pose : c'est la possibilité de légères modifications chimiques du milieu en raison du phénomène d'électrolyse provoqué par les courants électriques dans l'eau de mer. Je n'ai trouvé aucune étude faite sur ce sujet. Je viens de ressortir mes bouquins pour essayer de voir ce que ça peut donner. Je pense que cet effet doit être négligeable… mais il serait quand même bien qu'il y ait une étude sérieuse qui le démontre.

Cordialement


P.S. J'ai voulu mettre des figures dans mon message, notamment pour expliquer pourquoi les gros poissons sont soumis à un voltage (ce qu'on appelle une différence de potentiel = ddp) d'autant plus important qu'ils sont plus gros... mais mon hébergeur d'image, HostingPics, vient d'annoncer qu'il ferme ses portes. Je vais donc chercher un autre hébergeur d'images.

Dernière modification par Hippolyte (13-01-2018 00:25:51)

Hors ligne

#6 12-01-2018 23:54:17

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Le chalutage électrique

Voici une image qui explique pourquoi ces courants électriques agissent plus sur les gros organismes que sur les petits.


18011211132523558915447748.png
Source : https://www.pulsefishing.eu/documents/p … ue-meeting

Les lignes représentées dans le dessin sont ce qu'on appelle les lignes d'écoulement des courants. La tension électrique (voltage) varie le long de ces lignes, en fonction des distances parcourues par le courant. L'intensité du courant est elle-même d'autant plus faible que les lignes d'écoulement sont longues (tout cela découle de la loi d'Ohm). En conclusion, un poisson sera d'autant plus "secoué" par les impulsions électriques que son axe correspondra à une ligne de courant, qu'il sera situé près des électrodes et qu'il sera de grande dimension (long).

Dans la première vidéo que j'indique, on voit des gars qui plongent un bras dans une cuve remplie d'eau de mer qui contient des câbles qui envoient de telles impulsions électriques. Dans leurs commentaires ils disent ce qu'ils ressentent : comme des piqûres d'aiguilles ! C'est certainement très désagréable mais en aucun cas ils ne se tordent de douleur !

Parler d'électrocution des poissons est évidemment une expression qui vise à tromper ceux qui ne savent pas de quoi il s'agit.

Dernière modification par Hippolyte (13-01-2018 00:12:52)

Hors ligne

#7 13-01-2018 01:16:07

EnzoSTT
Freestyler
Inscription : 15-02-2017
Messages : 306

Re : Le chalutage électrique

Bonsoir,

Quant est-il pour les microorganismes (phytoplancton, zooplancton etc...) ? Ne sont-ils pas en danger avec cette technique de pêche ?

Hors ligne

#8 13-01-2018 12:22:59

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Le chalutage électrique

EnzoSTT a écrit :

Bonsoir,

Quant est-il pour les microorganismes (phytoplancton, zooplancton etc...) ? Ne sont-ils pas en danger avec cette technique de pêche ?

Tout d'abord, je m'aperçois que les chaluts électriques dont nous parlons sont eux aussi des chaluts qui utilisent ce qu'on peut appeler une perche. En toute rigueur, il faudrait donc parler de chaluts à perche munis d'électrodes et de chaluts à perche munis de chaînes, afin de mieux caractériser ces deux types de chaluts. C'est plus précis mais c'est plus long ! Je continuerai donc d'utiliser les termes que la majorité des gens utilise.

Ensuite, je tiens à préciser qu'il y a déjà eu beaucoup d'études faites sur les impacts de ces courants sur la faune benthique. Aucun effet létal n'a jamais été démontré. Que les animaux soient ponctuellement plus ou moins perturbés pendant que les impulsions leur sont appliquées est une évidence. Que certains gros poissons puissent éventuellement être blessés est également une évidence.

La distance entre les électrodes, le voltage utilisé ainsi que  la forme, la durée et la fréquence des impulsions jouent un grand rôle dans cette affaire. Avec une distance de 50 cm entre les électrodes, un voltage de 50 V, et des impulsions de haute fréquence (je veux dire quelques dizaines de Hz), je suppose qu'une morue de 40 ou 50 cm dont les extrémités sont proches des câbles électriques (son axe est alors perpendiculaire à celui des câbles) doit être sévèrement tétanisée. C'est certainement dans de telles circonstances, très particulières, qu'il peut y avoir des lésions de la colonne vertébrale. En tout cas, ce n'est pas systématique et aucune lésion semblable n'a été détectée chez des poissons plats.

Les petits organismes n'échappent pas à l'action de ces courants mais ils n'en subissent que des effets d'autant plus faibles qu'ils sont petits. De plus, pour qu'un organisme réagisse à des stimuli électriques, il faut qu'ils possèdent ce qu'on appelle des cellules "excitables". Les cellules musculaires et les neurones sont des cellules notoirement excitables. Certains organismes ne possèdent que de très rares cellules excitables ou des cellules peu excitables : ils réagissent alors très peu à des courants tels que ceux qui sont utilisés dans le cas présent. Aucune lésion n'a en tout cas jamais été détectée chez les petits invertébrés et chez les petits vertébrés soumis à de tels courants.

A titre d'exemple, les étoiles de mer et les oursins ne réagissent pas du tout à ces courants. Beaucoup d'espèces de vers ne montrent également aucune réaction. Certaines espèces de vers réagissent très légèrement de même que certains mollusques bivalves. Encore une fois, dans tous les cas, chez ces animaux, aucune lésion n'est détectée.

On va me dire qu'on n'a pas étudié tous les cas possibles. C'est vrai… mais il y a des gens très sérieux qui commencent à faire un bilan global des conséquences écologiques du chalutage électrique. A part le danger de surexploitation des poissons plats, aucun autre danger, à court, à moyen ou à long terme, ne semble avoir été mis en évidence jusqu'ici.

Deux documents supplémentaires (en anglais) :

https://www.ices.dk/news-and-events/sym … brates.pdf

https://www.pulsefishing.eu/documents/r … -fisheries


Cordialement

Dernière modification par Hippolyte (13-01-2018 12:49:48)

Hors ligne

#9 13-01-2018 13:16:52

EnzoSTT
Freestyler
Inscription : 15-02-2017
Messages : 306

Re : Le chalutage électrique

C'est une bonne nouvelle. Il faudra faire attention à la surexploitation, ça c'est sûr !

Le fait que des études rigoureuses soient menées concernant ce sujet est d'autant plus rassurant.

Hors ligne

#10 14-01-2018 19:32:22

eldk
Freestyler
Inscription : 28-03-2015
Messages : 48
Site Web

Re : Le chalutage électrique

Bonjour,

J'ai lu pas mal de documents sur la pêche électrique, aucun ne m'a encore convaincu du bien fondé de l'adoption de cette technique à une échelle industrielle.

S'il est vrai, que la majorité des études montrent son "innocuité" dans le cadre des espèces visées, aucune n'apporte de certitude, et les réserves sont nombreuses.

Il y a déjà des effets secondaires qu'il est déjà possible de mesurer, sans rapport avec la biologie :

- l'augmentation du nombre de navires utilisant cette technique, et cela en ne respectant pas le cadre légal : le nombre des navires dépasse allégrement le plafond des 5% de dérogations permises.
- le déplacement, et l'exploitation de zones de pêches jusqu'à présent épargnées par le chalutage : large de la Tamise... L'intensification très nette au sud des Pays-Bas.
- la mise en danger d'activités de pêche locales et "traditionnelles", le déplacement de cette activité plus au sud, avec les conséquences (pour le CO2, le bien-être ...).

Le premier argument est déjà à lui seul une bonne raison de douter, très fortement, de la suite, en cas de légalisation.

La preuve déontologique, écologique ... n'est pas faite. Seule la preuve économique l'est : augmentation du rendement, capacité à exploiter les quotas.

Tout cela permet de se faire une opinion sur les espoirs de résilience des milieux marins, et sur la suite à donner.

Cordialement,

Eric

PS : Pour faire un test, et pour la transparence : y a t-il quelque part une liste officielle et publique des chalutiers équipés, une courbe de rendement ?
PS2 : Toute la communication faite sur le côté écologique de la chose est un écran de fumée.
PS3 : https://www.opalesurfcasting.net/droits … anche.html

https://www.bloomassociation.org/stop-peche-electrique/

Dernière modification par eldk (15-01-2018 22:21:39)

Hors ligne

#11 14-01-2018 19:51:32

barr-heol
Freestyler
Lieu : Gouesnou
Inscription : 15-01-2017
Messages : 912

Re : Le chalutage électrique

ce que je remarque, c'est que les résultats des études vont toujours dans le sens de ceux qui les " commandent " et bien évidement à l'inverse des opposants , en fait chacun publie ce qui les arrange et font l'impasse sur ce qui dérange
au final nous ne sommes pas plus informé des réalités de ce procédé


SERGE
équipe ligne des champions

Hors ligne

#12 15-01-2018 01:21:56

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Le chalutage électrique

Il y a actuellement un peu plus de 100 navires qui pratiquent la pêche au chalut à perche électrique. Ils n'ont le droit de le faire que dans le sud de la Mer du nord (zone 4c et une partie de la zone 4b). Sur ce total, il y a 84 navires néerlandais. La majorité des autres battent pavillon britannique. Quelques-uns seulement sont allemands ou belges.

Ce sont en fait des armateurs néerlandais qui se cachent derrière le pavillon britannique de ces navires. Les Néerlandais peuvent ainsi exporter leur technique dans la bande de 12 milles britannique, dans laquelle ils ne pourraient pas pénétrer autrement. Sous leur propre pavillon ou sous pavillon britannique, les Néerlandais exploitent maintenant des zones situées de plus en plus au sud. Il y a là des fonds meubles qu'ils pouvaient difficilement exploiter avant, avec leurs lourds chaluts à perche équipés de chaînes

Bloom a raison de proclamer que les Néerlandais enfreignent les règlements européens actuels. Le règlement (UE) n° 227/2013 du 13 mars 2013 prévoit effectivement que chaque pays n'a le droit d'équiper d'un dispositif à impulsions électriques que 5 % de ses chalutiers à perche. Contrairement à ce que les Néerlandais prétendent, l'article 14 du règlement (UE) nº 1380/2013 du 11 décembre 2013 qui autorise les états à expérimenter de nouvelles méthodes destinées à réduire les captures indésirées, ne les dispensent pas de respecter le règlement du 13 mars 2013. Le fait qu'ils prétendent qu'ils ont besoin d'équiper beaucoup de navires de chaluts électriques pour pouvoir faire un bilan d'impact sur le milieu n'y change rien.

L'impact sur le milieu est d'ailleurs facile à voir actuellement : c'est la disparition des poissons plats, et notamment de la sole, dans les zones nouvellement exploitées par les Néerlandais avec leurs chaluts électriques, c'est à dire proches du 51ème parallèle (Dunkerque). Les zones situées plus au nord sont actuellement délaissées par ces navires.

Voici la carte de fréquentation de ces navires, en 2014. La migration vers le sud s'est encore accentuée les années suivantes :

18011512073623558915461656.png
Source : https://www.researchgate.net/publicatio … innovation

Dernière modification par Hippolyte (15-01-2018 01:48:04)

Hors ligne

#13 15-01-2018 06:17:06

ZigZag
Freestyler
Inscription : 09-03-2011
Messages : 1 562

Re : Le chalutage électrique

barr-heol a écrit :

ce que je remarque, c'est que les résultats des études vont toujours dans le sens de ceux qui les " commandent "

Ah enfin !!!! tongue
Je vous l'ai toujours dit et j'ai passé pour un con, tout ce temps..
J'en ai assez fait des participations à des études , prélèvements et autres, que ce soit pour des organismes privés ou plus d'état.
On fait dire aux prélèvement ce que l'on veut afin d'aboutir à ce que le commanditaire recherche c'est évident ..

Hors ligne

#14 15-01-2018 07:52:40

seabass1
Freestyler
Inscription : 10-03-2011
Messages : 255

Re : Le chalutage électrique

ZigZag a écrit :
barr-heol a écrit :

ce que je remarque, c'est que les résultats des études vont toujours dans le sens de ceux qui les " commandent "

Ah enfin !!!! tongue
Je vous l'ai toujours dit et j'ai passé pour un con, tout ce temps..
J'en ai assez fait des participations à des études , prélèvements et autres, que ce soit pour des organismes privés ou plus d'état.
On fait dire aux prélèvement ce que l'on veut afin d'aboutir à ce que le commanditaire recherche c'est évident ..

c'est évident  carotte

Hors ligne

#15 15-01-2018 13:05:48

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Le chalutage électrique

Le Parlement européen se prononcera demain sur l'avenir de la pêche électrique. Il faudra ensuite une concertation entre le Parlement, le Conseil et la Commission pour que le règlement définitif soit établi.

Avant toute chose, il faut se demander pourquoi aucun pays ou aucune organisation de pêcheurs professionnels n'a jusqu'ici déposé plainte à l'encontre des Pays-Bas, pour non-respect de la réglementation européenne qui limite le pourcentage des chalutiers à perche pouvant être équipés de dispositifs électriques impulsionnels ? Un tel manque d'implication des responsables politiques européens et des organisations de pêcheurs professionnels est tout à fait regrettable. Dire "on est contre la pêche électrique" et ne rien faire pour que les règlements qui la limitent soient appliqués n'est pas très cohérent ! Il est vraisemblable que c'est cette acceptation passive du fait accompli qui a poussé la Commission européenne à proposer des règles moins contraignantes pour ce type de pêche. La démarche entreprise par BLOOM a eu au moins le mérite de réveiller tout ce petit monde endormi.

Après, faut-il interdire totalement et définitivement une méthode qui montre de nombreux avantages… si elle est très rigoureusement encadrée (c'est à dire avec une réglementation que l'on fait respecter !!!) ? Personnellement, je ne le crois pas et j'espère que le Parlement n'ira pas jusque là.

Tout se joue dans le cadre de l'article 24 du nouveau règlement. Un amendement déposé par des députés européens propose de reconduire la réglementation actuelle pour une période minimale de 4 ans. Des sanctions seront-elles prises ensuite à l'encontre des Pays-Bas, qui ne la respecte pas ? La confiance que l'on peut avoir dans la politique européenne de la pêche dépendra de la réponse qui sera apportée à cette question.

http://www.europarl.europa.eu/sides/get … XML+V0//FR

Dernière modification par Hippolyte (15-01-2018 13:13:37)

Hors ligne

Pied de page des forums