Ensemble et pour l'avenir, préservons la ressource!

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

#31 15-10-2016 13:57:07

L'albatros
Freestyler
Lieu : 29
Inscription : 01-06-2013
Messages : 39

Re : parasite du bar

Cette conversation est effectivement passionnante.

Je ne voudrais pas vous induire vers une fausse piste, mais lors d'une séance de chasse sous marine en Finistère nord (près de la côte), j'ai croisé plusieurs vielles dont la tête était infectée de "parasites" (nb > 10).
Les parasites fessaient de l'ordre de 0.5 - 1 cm (pas facile à évaluer), présentaient des teintes contrastées et surtout une grande mobilité (ce qui m'a faite penser à cette discussion...). La plupart étaient immobiles mais plusieurs se déplaçaient rapidement de manière saccadé. Ça collerait au genre Argulus ?

Voilà, pour les observations. Si le mystère reste entier, je peux retourner sur les lieux équipé d'une fiole smile.

Hors ligne

#32 15-10-2016 14:23:16

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 428

Re : parasite du bar

L'albatros,

Bien sûr que ce serait intéressant de voir à quoi ressemblent ces parasites qui sont sur des vieilles. C'est peut-être les mêmes… ou pas. En tout cas, je ne vois pas pourquoi ça nous aiguillerait sur une fausse piste. On saura très vite à quoi s'en tenir si tu nous fais parvenir des photos de bonne qualité (photographie de préférence les parasites dans un peu d'eau de mer, afin que leurs pattes et leurs différents appendices soient bien déployés).

A+

Hors ligne

#33 11-04-2018 11:53:24

konan
Freestyler
Inscription : 12-09-2016
Messages : 42

Re : parasite du bar

Bonjour Hippolyte,

  Tu as un mp

  Bonne journée

Hors ligne

#34 23-04-2018 16:16:29

konan
Freestyler
Inscription : 12-09-2016
Messages : 42

Re : parasite du bar

Bonjour Hippolyte,

  Tu as un mp, Prof. G. B. a répondu thumbs

  Bonne journée

Dernière modification par konan (24-04-2018 07:20:53)

Hors ligne

#35 23-04-2018 20:29:59

Surfin Bird
Freestyler
Inscription : 25-11-2017
Messages : 330

Re : parasite du bar

Shhhht on veut pas savoir, efface son nom angel

Nous avons eu un hiver un peu inhabituel. Cela pourrait être la cause de l'apparition de ce parasite la ou on l'a trouvé.... quelque chose me dit la partie la plus interessante reste a venir. Identifier le coupable est une chose. Mais connaitre ses habitudes et motifs sera encore plus instructif

Dernière modification par Surfin Bird (23-04-2018 20:33:30)


NON ! a tous les filets, tractes ou non, a moins de 3 milles des cotes

Hors ligne

#36 23-04-2018 21:53:13

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 428

Re : parasite du bar

Petit historique de ce qui s'est passé hors du forum depuis octobre 2016, à propos de ce parasite du bar…

Dans les jours qui ont suivi le 15 octobre 2016, Konan a eu l'occasion de prendre d'autres bars portant les mêmes parasites. Sur recommandation du Professeur Geoff Boxshall du Museum d'Histoire Naturelle de Londres, avec qui j'avais pris contact, Konan a mis plusieurs de ces parasites dans des flacons étanches remplis d'alcool éthylique et les a envoyés à Londres (à ses frais !). Après plusieurs échanges de courriers électroniques, Konan vient de recevoir des précisions… pour le moins étonnantes ! Avec l'accord de Konan, je donne la traduction française de la réponse qu'il a reçue :

"J'ai eu des difficultés à identifier vos spécimens d'Argulus. Il n'y a que six espèces d'Argulus enregistrées en Europe et quatre d'entre elles se trouvent uniquement en eau douce. Les deux autres espèces sont marines mais sont très différentes de vos spécimens. Donc, votre matériel est inhabituel.

J'ai élargi mes contrôles pour inclure toutes les espèces signalées en Amérique du Nord. Il y a près de 40 espèces signalées, mais encore une fois la plupart des espèces sont restreintes à l'eau douce, bien qu'il y ait 11 espèces qui se trouvent dans les eaux côtières marines. J'ai examiné toutes les espèces marines américaines et, en utilisant la clé des espèces préparées par Cressey en 1972, vos spécimens sont identifiés comme étant Argulus fuscus. Cette espèce a été décrite à l'origine par Bere en 1936, sur la base des matériaux collectés en Floride. Cependant, il y a de légères différences, et je ne peux pas être certain à 100% de cette identification parce que la description originale de cette espèce en 1936 manque de détails importants pour l'identification. La seule façon d'être absolument certain serait d'emprunter le matériel original de A. fuscus de la Smithsonian Institution à Washington (de nos jours, cela demande beaucoup de bureaucratie et de temps).

Donc, mon "identification de travail" est que ce parasite est Argulus fuscus ou une variante géographique - et c'est la première fois que ce parasite a été trouvé dans les eaux européennes."

Konan a donc véritablement mis la main sur une espèce non encore identifiée en Europe.

Hors ligne

#37 23-04-2018 22:30:09

Surfin Bird
Freestyler
Inscription : 25-11-2017
Messages : 330

Re : parasite du bar

Probablement une espece arrivée recement. Ca ne serait ni la premiere ni la derniere a traverser l'atlantique avec l'aimable collaboration de l'humanité

On connait son mode de reproduction ?

edit :

....La femelle argulus quitte son hote pour nager vers un substrat solide ( algue ou rocher ) sur lequel elle etale une couche d'oeuf maintenus par une substance adhesive....

source : Gulf of Mexico Origin, Waters, and Biota: Biodiversity publié par Darryl L. Felder,David K. Camp

Suit tout une liste de references, voici l'adresse de la page

https://books.google.fr/books?id=CphA8h … us&f=false


Je n'ai pas trouvé d'indication concernant l'incubation, mais c'est un mode de ponte assez favorable aux migrations longues

Dernière modification par Surfin Bird (23-04-2018 22:47:43)


NON ! a tous les filets, tractes ou non, a moins de 3 milles des cotes

Hors ligne

#38 23-04-2018 22:48:30

Alf50
Freestyler
Inscription : 22-10-2012
Messages : 1 270

Re : parasite du bar

Pourquoi ne pourrait-ce pas être un parasite d’eau douce, puisque le bar remonte dans les estuaires et s’accommode très bien de l’eau douce??


“Si vous ne pouvez pas répondre à l'argument de quelqu'un, tout n'est pas perdu. Vous pouvez encore l'injurier.”
Elbert HUBBARD

Hors ligne

#39 23-04-2018 22:54:18

Surfin Bird
Freestyler
Inscription : 25-11-2017
Messages : 330

Re : parasite du bar

C'est posiible, mais cette espece aurait deja été décrite en Europe dans ce cas. Plusieurs detections sont deja signalées dans ce topic, ce qui signifie qu'il n'est pas si rare au moins ici et maintenant


NON ! a tous les filets, tractes ou non, a moins de 3 milles des cotes

Hors ligne

#40 23-04-2018 23:26:04

Alf50
Freestyler
Inscription : 22-10-2012
Messages : 1 270

Re : parasite du bar

Mon interprétation du texte en italique cité par Hippolyte est que les espèces d’eau douce n’ont peut-être pas été envisagées, le texte semblant indiquer que seules les comparaisons avec les espèces marines ont été faites... mais je peux me tromper.


“Si vous ne pouvez pas répondre à l'argument de quelqu'un, tout n'est pas perdu. Vous pouvez encore l'injurier.”
Elbert HUBBARD

Hors ligne

#41 24-04-2018 01:12:15

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 428

Re : parasite du bar

Alf50 a écrit :

Pourquoi ne pourrait-ce pas être un parasite d’eau douce, puisque le bar remonte dans les estuaires et s’accommode très bien de l’eau douce??

J'ai effectivement soumis cette hypothèse à notre interlocuteur anglais. Il ne l'a pas retenue. Tu comprends bien qu'il est difficile de faire appel à un spécialiste mondial de la question… si c'est pour mettre ensuite en doute l'avis qu'il formule ! 

Il dit qu'il s'est basé sur la clef de détermination des espèces nord-américaines d'Argulus fournie en 1972 par Cressey. J'ai retrouvé le document en question :

https://nepis.epa.gov/Exe/ZyPDF.cgi/910 … 00ULWI.PDF

D'après la clef de Cressey, l'identification d'Argulus fuscus est basée sur la succession des caractéristiques suivantes :

- de chaque côté de l'animal, une aire respiratoire antérieure de petite taille et une aire respiratoire postérieure de grande taille (respiratory areas);
- un tube buccal (mouth tube) muni de nombreuses épines dans sa moitié basale ;
- deux ventouses (suckers) dont les tiges sclérifiées sont constituées par plus de 12 éléments ;
- une plaque basale (basal plate) des deuxièmes maxilliaires présentant une importante crête sclérifiée.

La position de ces repères anatomiques, qui permettent de distinguer les différentes espèces d'Argulus d'Amérique du Nord, est donnée par Cressey dans cette figure :

argulus-545afa8.jpg


Reste à savoir s'il n'y a pas, ailleurs dans le monde, des espèces tellement proches d'Argulus fuscus qu'elles peuvent être confondues avec elle. Mais, encore une fois, le spécialiste... ce n'est pas moi !


Cordialement

Hors ligne

#42 24-04-2018 15:35:08

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 428

Re : parasite du bar

Konan,

Comme je te le disais dans un message privé, l'identification d'un Argulus qui n'a jamais été décrit dans une publication scientifique comme ayant été trouvé sur un hôte précis (ici, le bar) et dans une région donnée (ici, la Bretagne) est un travail de longue haleine. Je pense que les spécimens que tu as envoyés à Londres sont maintenant bien soigneusement stockés dans un placard du Muséum. Peut-être qu'ils feront un jour l'objet d'une étude plus approfondie, lorsque quelqu'un entreprendra une mise à jour des connaissances concernant les espèces d'Argulus européennes.

Avec les échanges commerciaux internationaux par voie maritime, qui sont maintenant très développés, il y a de plus en plus de dissémination d'espèces qui avaient jadis une distribution très localement délimitée. De plus, la distinction entre espèces d'Argulus d'eau de mer et espèces d'Argulus d'eau douce est assez difficile a établir car beaucoup de ces parasites passent aisément d'un milieu à l'autre. Si on veut avoir une certitude concernant les parasites que tu as récoltés… je pense qu'il faut examiner une à une toutes les espèces d'Argulus actuellement connues dans le monde. C'est évidemment un travail de Titan. A mon avis, il ne peut être mené à bien que par un jeune chercheur qui a beaucoup de temps devant lui pour se lancer dans une révision générale des espèces d'Argulus du monde entier.

Je crois avoir trouvé un chercheur qui a ce profil. Il s'agit de William J. Poly, Associé de recherche au Département d'ichtyologie de l'Académie des sciences de Californie. Voici une traduction partielle de ce qu'il écrit dans une page que l'on peut actuellement consulter sur internet :

"Actuellement, j'entreprends une révision taxonomique du genre Argulus et des genres apparentés parce que ces parasites sont souvent difficiles à identifier avec les clés et autres documents disponibles aujourd'hui. …/… Je serais heureux d'identifier n'importe quel Argulus que des personnes voudraient bien m'envoyer car ces spécimens seraient utiles pour ma recherche. J'apprécierais que les spécimens soient conditionnés dans de l'alcool éthylique à 70% et qu'ils soient accompagnés des informations suivantes : nom de l'espèce sur laquelle a été trouvé le parasite, localisation et date de la capture, nom de la personne ayant réalisé cette capture. Je peux être contacté à l'adresse e-mail ci-dessous."

https://www.calacademy.org/scientists/i … ly/argulus
https://www.calacademy.org/scientists/ichthyology/wpoly

Si tu as l'occasion d'attraper à nouveau des bars qui portent ces parasites, tu pourrais peut-être prendre contact avec cette personne. C'est à toi de voir…

Cordialement


P.S. A titre d'exemple, voici une clef d'identification des espèces d'Argulus que l'on trouve en Afrique. Peut-être qu'un jour, il y en aura une aussi pour l'Europe… dans laquelle tes parasites auront trouvé leur place !
https://www.researchgate.net/publicatio … ation_keys

Dernière modification par Hippolyte (24-04-2018 18:32:37)

Hors ligne

#43 24-04-2018 19:17:49

konan
Freestyler
Inscription : 12-09-2016
Messages : 42

Re : parasite du bar

Bonjour Hippolyte,

Voilà une nouvelle qu'elle est bonne, merci pour l'info d'une  future piste Hippolyte, comme Mr G. B. du Muséum d'Histoires Naturelles de Londres n'est pas sur à 100% de son identification, bien qu'elle soit déjà pointue, je vais poursuivre ma recherche, je  contacterai ce monsieur américain dans un premier temps puis j'irai traquer l'Argulus sur le dos d'un bar sur le spot où j'avais pêché ceux parasités de 2016, ce n'est pas sur à 100% non plus que j'en pêche mais je vais tout faire pour.

Cordialement

Dernière modification par konan (24-04-2018 19:18:11)

Hors ligne

#44 25-04-2018 15:28:47

Captain Taverne
Freestyler
Inscription : 19-03-2018
Messages : 42

Re : parasite du bar

Discussion très intéressante... J'en ai vu des parasites à plusieurs reprises sur du bar, de la vieille. Je n'y pretais pas vraiment attention, pensant que c'était connu. A l'avenir je m'y pencherais plus précisément et prendrais des photos  smile

Hors ligne

#45 04-05-2018 16:30:35

konan
Freestyler
Inscription : 12-09-2016
Messages : 42

Re : parasite du bar

Réponse de  William J. Poly, Associé de recherche au Département d'ichtyologie de l'Académie des sciences de Californie, il est intéressé par ces Argulus car il entreprend actuellement une recherche sur ces spécimens , reste  pour moi à lui envoyer un flacon contenant quelques spécimens mais d'abord il faut que je pêche du bar parasité

Hors ligne

Pied de page des forums