Ensemble et pour l'avenir, préservons la ressource!

Vous n'êtes pas identifié(e).

Annonce

#3541 21-07-2018 14:49:31

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Gestion du bar : l'Europe se hâte lentement…

Les conflits entre les ligneurs et les bolincheurs ne datent pas d’aujourd’hui. Les règlementations édictées par le CNPMEM (et approuvées par arrêtés du gouvernement français) en sont en partie responsables. Mais cela ne doit pas contribuer à entretenir des affabulations concernant les quantités de bar globalement prélevées par les bolincheurs.

Voici la réglementation actuelle, pour la zone « sud »:
https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arre … o/texte/fr

Les débarquements de bars des bolincheurs sont donc limités à 41 tonnes par an, pour l’ensemble des navires. Comparés au total des débarquements autorisés, pour l’ensemble des métiers (plus de 2000 tonnes), cela représente très peu. 

Le problème est que seuls les bolincheurs ne sont soumis qu’à une limitation globale, annuelle, pour l’ensemble des navires. Les autres métiers sont soumis à des limitations par navire, par an et par quinzaine. Il est évidemment bien plus facile de contrôler le respect des limites imposées à un navire (pour éventuellement sanctionner des dépassements) que de contrôler des limites imposées à un ensemble de navires (il est alors impossible de déterminer la responsabilité de chaque navire dans le dépassement collectif du quota).

En résumé, dans le cas de la pêche du bar par les bolincheurs, rien ne semble empêcher un ou deux navires d’en débarquer 41 tonnes en quelques jours. Après, évidemment… plus aucun débarquement de bar n’est possible pour l’ensemble des bolincheurs. Enfin… après le laps de temps nécessaire pour que tous les bolincheurs soient informés de l’interdiction de continuer à débarquer des bars ! Et, évidemment, si des dizaines de tonnes de bar sont prélevées par quelques navires, en quelques jours, dans une zone géographique peu étendue… on comprend que les ligneurs du coin ne soient pas contents !

Il semblerait donc logique que des limitations par navire s’appliquent aussi aux bolincheurs. 

N.B. Les Comités régionaux des pêches (CRPMEM) sont habilités à ajouter des mesures complémentaires régionales à cette règlementation du CNPMEM. Le Comité régional des pêches de Bretagne pourrait même interdire carrément le débarquement des bars par les bolincheurs, s'il en avait la volonté. Tout cela, c’est évidemment du linge sale qui doit être lavé en famille (entre pêcheurs professionnels). Mais, encore une fois, cela n’a pas de conséquence globale sur la ressource...

Dernière modification par Hippolyte (21-07-2018 21:18:40)

Hors ligne

#3542 Hier 10:14:38

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Gestion du bar : l'Europe se hâte lentement…

Suite à ce que j’ai écrit ci-dessus, j’ai fait des recherches sur les mesures complémentaires prises par le CRPMEM de Bretagne pour la pêche du bar à la bolinche.

Ce comité régional des pêches a ajouté, à la réglementation édictée par le comité national, des limitations qui s’appliquent à chaque navire pratiquant le métier de la bolinche : 3 tonnes de bar par semaine et 10 tonnes par an. Il a également ajouté quelques mesures complémentaires, comme l’interdiction faite aux bolincheurs de cibler le bar du 15 février au 15 mars.

Je laisse à chacun le soin de lire l’intégralité du document :

http://www.cdpmem56.fr/wp-content/uploa … e-2018.pdf

Hors ligne

#3543 Hier 11:28:52

Surfin Bird
Freestyler
Inscription : 25-11-2017
Messages : 337

Re : Gestion du bar : l'Europe se hâte lentement…

Ca montre un effort de limitation ou au minimum qu'il y a reflexion. Mais si les ligneurs sont pas contents, ils ont peut être de bonnes raisons non ?

Pour le bar cet arrêté concerne la bolinche entre le 48° et le 48°30' ... ca monte ou le 48°30' ? un demi degré, ca doit faire quelques km ...

Meme si c'est pas de grand chose, St Génolé est au nord de ce parallele


Comment la peche pro du bar est elle reglementée hors de cette zone, dont le sud est a peine a 1h de bolincheur de St génolé ?

Dernière modification par Surfin Bird (Hier 11:36:11)


NON ! a tous les filets, tractes ou non, a moins de 3 milles des cotes

Hors ligne

#3544 Hier 12:50:33

Hippolyte
Freestyler
Inscription : 22-11-2011
Messages : 1 440

Re : Gestion du bar : l'Europe se hâte lentement…

Surfin Bird a écrit :

Ca montre un effort de limitation ou au minimum qu'il y a reflexion. Mais si les ligneurs sont pas contents, ils ont peut être de bonnes raisons non ?

Pour le bar cet arrêté concerne la bolinche entre le 48° et le 48°30' ... ca monte ou le 48°30' ? un demi degré, ca doit faire quelques km ...

Meme si c'est pas de grand chose, St Génolé est au nord de ce parallele


Comment la peche pro du bar est elle reglementée hors de cette zone, dont le sud est a peine a 1h de bolincheur de St génolé ?


La latitude 48°30’, ça correspond en gros à l’île d’Ouessant.

La réglementation du CRPMEM de Bretagne concerne toute la zone bretonne située en dessous de cette latitude. Entre la latitude de 48°, prise en compte par l’Union européenne dans ses réglementations, et la latitude 48°30’ prise en compte par les réglementations françaises, c’est évidemment la réglementation européenne concernant la zone "nord" qui l'emporte et qui s’applique.

Saint-Guénolé et ses environs sont situés au sud du 48ème parallèle : ce sont les réglementations françaises (du comité national et du comité régional) qui s’y appliquent.

Cordialement

Hors ligne

Pied de page des forums